Paris
/
Bordeaux
/
GenèveFR
/
EN
Fermer

Choisissez votre ville

COVID-19 : nos établissements à Paris, Bordeaux et Genève sont tous fermés. Plus d'infos sur les pages de chacune des villes.
retour

Quiz Room sur France Bleu Gironde

21/10/2020

Mardi 20 octobre on a parlé de Quiz Room Bordeaux dans l'émission Gavé Bien de France Bleu Gironde. Pour celles et ceux qui l'ont loupé, c'est par ici !

-      Chroniqueur France Bleu Gironde : Vous avez toujours rêvé de participer à un jeu télé mais vous n'avez jamais osé franchir le cap et vous inscrire ? Et bien, pour vous entraîner ou désacraliser ce moment ou seulement pour vous amuser entre ami(e)s, je vous propose une petite partie à la Quiz Room Bordeaux où vous irez jouer avec vos potes dans un véritable décor de plateau TV avec un vrai buzzer ! Un quiz vraiment fun et amusant et accessible à tous. Alors, tout le monde peut jouer, même si vous êtes nuls en culture générale, comme Joe Dalton, il y a de quoi s’amuser car le quiz mise plutôt sur la culture populaire et puis il y a quelques jokers sympas pour rattraper son retard en cas de pépin. On est un peu sur un mélange de Questions pour un Champion et du Maillon Faible, c'est ce que nous explique Tristan Quélin, le fondateur de Quiz Room :

 

-       Tristan Quélin : Oui c’est un peu ça. En fait, on a fait un mixte de tout ce qu'on pouvait reprendre et surtout de ce qui pouvait s'appliquer à une expérience entre potes. Comme on est dans un cadre privé et que tous les gens payent leur participation, on ne pouvait pas faire des éliminations comme à la télé. On n'a pas fait ça puisqu’on trouve logique que, quand quelqu'un paye 20€, il puisse jouer jusqu’à la fin de la partie. Après, on a repris les logiques de rapidité, effectivement comme il y a dans Questions pour un Champion. Concernant Le Maillon Faible, on a plutôt repris la scénographique parce que, justement, l’idée n'est pas d'éliminer les plus mauvais mais plutôt de faire remonter les plus mauvais pour qu'ils soient concernés par la partie jusqu’à la fin et qu’ils ne décrochent pas. En fait, de ce point de vu là, on a presque emprunté des codes de Mario Kart. Dans Mario Kart, quand on est premier on peut avoir une banane, ce qui n’est pas génial, et quand on est dernier on peut avoir une étoile qui permet de doubler tout le monde. On a un petit peu réintroduit cette logique en permettant à ceux qui sont les moins bien classés de gagner un peu plus de jokers entre les manches pour pouvoir ensuite les permettre de remonter.

 

-       Chroniqueur France Bleu Gironde : Voilà donc pas d’élimination, ça c'est plutôt sympa ! Puis il y a 6 thèmes et le but c’est que le jeu peu s’adapter un petit peu à vos connaissances et aux joueurs qui vont participer à la partie.

 

-       Tristan Quélin : Oui, exactement. Grâce à une technologie et notre algorithme, on permet à chaque groupe d'avoir une expérience qui soit adaptée à lui. Donc les enfants vont avoir des questions qui seront beaucoup plus sur les animaux, sur Disney ou sur des trucs de leur âge alors que des étudiants auront encore d'autres questions et, a fortiori, une famille complète qui vient avec des parents de 60 ans et des enfants de 15 ans aura des questions qui seront adaptées à tout le monde et qui permettront à tout le monde de pouvoir gagner. En fait, les gens remplissent un petit formulaire en ligne pendant 30 secondes avant de venir grâce auquel on connaît leurs centres d'intérêt, leur âge et en fonction de ça notre algorithme est capable de leur proposer une partie adaptée.

retour